Derniers articles

Volkswagen et BMW : le scandale des tests sur des HUMAINS respirant des gaz d’échappement en laboratoire.

De Morgen 2018-01-29 18:00:00 Crit'air et taxes
Non seulement les singes, mais aussi les humains sont exposés aux gaz d'échappement nocifs lors des tests. À la demande des constructeurs automobiles allemands BMW, Daimler et Volkswagen, 25 sujets ont dû respirer du dioxyde d'azote pendant des heures. "Je tombe en arrière", affirme Ignaas Devisch (UGent).

Lire la suite sur De Morgen :

https://www.demorgen.be/nieuws/duitse-autobouwers-testten-uitlaatgassen-op-mensen-dit-zou-wel-eens-voor-omslag-kunnen-zorgen-bf113bb5/

Encore une fois les constructeurs automobiles allemands sont attaqués. Entre 2012 et 2015, 25 personnes en bonne santé à l'hôpital universitaire d'Aix-la-Chapelle ont dû inhaler plusieurs heures de dioxyde d'azote (NO2), un gaz libéré lors des processus de combustion et une inflammation ou une irritation des voies respiratoires. La recherche a été réalisée à la demande du Groupe européen de recherche sur l'environnement et la santé dans le secteur des transports (EUGT), financé par Volkswagen, BMW et Daimler. Selon le rapport, qui est entre les mains du Stuttgarter Zeitung et du Süddeutsche Zeitung , les sujets testés "n'ont pas réagi" après avoir inhalé le dioxyde d'azote.  (Traduit de l'allemand par google)